Kampala accueille le quatrième sommet des Grands Lac

noticia2

Les dirigeants de la région des Grands Lacs prennent part ce lundi 8 octobre à Kampala à leur quatrième sommet consacré aux troubles dans l’est de la RDC. Les présidents de Tanzanie, du Burundi, et de la RDC sont attendus, mais pas le président rwandais Paul Kagame, dont le pays est accusé d’avoir soutenu la rébellion du M23. Sa ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, le représentera. Ce sommet se donne pour objectif de donner corps au concept d’une force internationale neutre de 4 000 hommes pour régler la crise. Elle devrait être déployée avant la fin de l’année sous un mandat de l’Union africaine et des Nations unies, mais le financement de la force et les pays susceptibles de fournir des troupes n’ont toujours pas été décidés.

    L’efficacité d’une telle force est même remise en cause. Pourtant, pour le Congolais Ntumba Luaba, secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, cette force est la seule solution pour relever les défis du Nord-Kivu.